Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2009 7 28 /06 /juin /2009 12:39

Samedi, parce que La Furie était là, parce que j'avais des envies de communion, j'ai fini à la gay pride, où j'avais pas foutu les pieds depuis des années... Après un déjeuner bien ar« rosé » avec Fred, rendez-vous à la Bastille, pour l'arrivée des chars, et y retrouver Popinette qu'a fait tout le parcours pour se faire plaisir en photos. A l'arrivée, dans la chaleur, on file au Franprix prendre de l'eau et quelques bières, puis on se pose au pied de la colonne de Juillet... Les chars commencent à arriver, petits chars de rien, petit son de rien. La population est tout sauf gay, lesbienne ou trans pride. Voyeurs, vieux dégueulasses, jeunes touristes, banlieusards ici comme au zoo, tout le monde est mélangé, et c'est cool, mais pas passionnant.



Si, y a des beaux mecs. Ah ça, y en a. Des supporters du PSG qui arborent avec fierté leur maillot et leur virilité, à coup de "ta gueule" et de ventres à l'air avec abdos bandés, des kékés, des asiat', des petites, des jeunes, des vieux.... bourrés, défoncés, à peine éveillés, tout y est. Pop débarque avec un Bob l'éponge à l'hélium.. Bières, matage, délires, photos, pipi, bières, un p'tit loup vient taper mon téléphone parce qu'il a perdu ses amis depuis le départ de la gay pride. Il me laisse sa carte d'identité contre mon portable : né en 90… l'année de mon bac. Et pourtant putain, quelle bomba.... Il reste avec nous un peu, taxe de la bière, parle, parle, sans qu'on y comprenne grand chose, Bob l'éponge s'envole, Pop part en chercher un autre, Gaël part chercher des bières, les chars passent, tous aussi pauvres, moches et glauques.


Partout des minous. Etiquetés CGT ou LES VERTS, tous aussi mimis, tous aussi sexy. Un grand black au téléphone à côté de nous : "t'es où?....moi j'suis sur le rond point, où y a une statut bizarre, là"... Le soleil cogne. Pas de slogan à l'horizon. Que des touristes, ça mate, ça rigole, ça picole... mais ça drague pas. Au final, rien. Seulement une vaste opération commerciale (vas-y les brigades Orange qui font signer des offres spéciales), des flics partout ("pour assurer notre sécurité"), des gens assez peu concernés, sinon pour picoler et se retourner la tête. La gay pride n'est plus rien. Aucun contenu. Soit des folasses hystéros égocentrées, soit des passants blasés ou des racailles affolées.


19h, j'me casse prendre le métro. Retour maison. J'enjambe quelques mecs déchiquetés, je croise encore quelques bombes bodybuildées torses nus, des loulous tous minces au caleçon The Simpsons qui dépasse largement, des étudiants coincés au regards fuyant, des CRS sapés en sex-toy prêts à l'emploi, des cailleras inconscientes de leur potentiel sexuel, des rieurs en bande tristement attirés...

Partager cet article

Repost 0
Published by V@lmito - dans gay pride
commenter cet article

commentaires

Vítor Baía 02/07/2009 22:09

Le problème en fait c'est pas trop la Gay Pride en elle même mais surtout que c'est pour beaucoup la seule façon de voir les homosexuels.

Comment être crédible dans les établissements scolaires pour lutter contre l'homophobie quand dans le même temps on ne montre dans les médias que des "folasses" qui dansent sur des chars bigarés.

Et puis se poser la question de la fierté. Je ne vois pas au nom de quoi on devrait être fier d'être hétérosexuel ou homosexuel, être fier d'être français ou je ne sais quelle nationalité.

V@lmito 03/07/2009 11:01


exact, mais on peut être fier d'être con, quand même , non ? ;)


Présentation

  • : Le blog de V@lmito
  • Le blog de V@lmito
  • : 36.15 j'raconte ma life.com, mais surtout j'écris des conneries, je parle de ciné, de foot, de zique, de bogoss, et aussi d'Anthony Mounier.
  • Contact

Recherche

Catégories