Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juillet 2009 5 10 /07 /juillet /2009 14:44
Je crois que cette fois-ci, la Puelisation de l'OL est en marche, et tout, dans cette reprise et ce mercato tend à prouver que désormais, comme c'était prévu dès la signature de son contrat, Puel est le vrai boss du sportif à l'OL. Il a fallut cette foutue année de transition, somme toute prévisible et annoncée comme telle, pour que la mentalisation ait lieu. C'est donc rassurant de se dire que finalement il n'y aura pas de deuxième année transition, on est entré dans le vif du sujet, la garnison se prépare au plus dur des combats.





Pourtant on a douté depuis la fin du championnat 2008-2009. Déjà la fin de saison et la troisième place n'avaient pas vraiment été rassurantes sur le niveau réel de ce groupe et la qualité du travail réalisé avec le nouveau coach. Mais l'annonce, sitôt le championnat terminé, du départ définitif de Juni le Roi, Juni la Star, c'en était trop, l'OL ne paraissait plus trop savoir où il allait. Puis vint la déflagration venue du Réal et ses millions pour se payer Kaka et Ronaldo. Aulas prédit alors que rien ne serait désormais impossible, et que le deuxième bijou lyonnais, Benz', pourrait finalement lui aussi partir malgré les déclarations et engagements de fin de saison côté club et côté joueur. Et l'impossible arriva: Benz' vendu au Réal, pour son bien et dans l'émotion. Pendant ce temps, Duverne annonçait son départ de l'OL pour devenir préparateur physique de la seule équipe de France. Une fuite des cerveaux, que dis-je, une purge ! Et c'est en apprenant l'arrivée du remplaçant de Duverne que finalement l'idée de la purge prenait consistance. Le remplaçant : Vincent Espié, était l'ancien préparateur physique de Lille... sous Puel.

Ensuite sont venues quelques déclarations, de Sony Anderson le soir de la signature de Benz' au Réal, puis d'autres joueurs comme Toulalan : finalement le départ de Juni et de Benz' servirait le collectif, le groupe comptant moins sur ses deux "dépendances", et le bloc équipe s'en bonifiant. Rapidement, en y mettant un peu de mauvais esprit, on se rend compte qu'on a perdu les deux seules stars du groupe (à part peut-être le Champion du monde Grosso, lui aussi annoncé sur le départ, et mis sur le banc toute la fin de saison dernière par Puel). Plus de stars, que des joueurs, tous égaux en statut, tous à la disposition du seul groupe, du seul bloc équipe, et de la seule tactique de Puel. Le bataillon se construit.

Toujours dans le même temps, les deux nouvelles recrues de l'OL de ce début de mercato sont Loic Abenzaor et Maxime Gonalons, deux joueurs du centre de formation signant leur premier contrat pro à l'OL. Aucun grand nom, aucune star n'est repérée ou sérieusement annoncée à l'OL en ce début juillet. E t tout cela à l'heure où la préparation a déjà commencé, avec le traditionnel stage à Tignes (seule vestige de la précédente ère lyonnaise ?), et où les "petits jeunes" du centre de formation, embarqués pour pallier l'absence des joueurs qui ont fait la Coupe des Confédérations, font des merveilles et se font remarquer, notamment pour leur caractère de "gagnants". Les fantassins sont sur les dents. Puel modèle sa future armée.



Son plan est clair, il veut tester les jeunes, les former à sa patte, et surtout examiner les manques du collectif pendant les matchs de préparation, et ceux de la Moon Cup. En fonction de ces seuls manques le mercato s'animera, et l'on peut considérer maintenant qu'aucun grand "nom" ne viendra, même si évidemment ça n'empêche pas d'avoir de grands joueurs (remember Diarra, Essien par exemple...). L'annonce de l'arrivée de Lisandro Lopez va dans ce sens : pas un grand nom, seulement un buteur efficace dans un championnat qui n'est pas dans le top 5 européen. Il semble par ailleurs que ce joueur était le seul parmi les pistes examinées ces derniers temps, à faire l'unanimité entre Puel et l'encadrement du club (Lacombe, quoi).



Hier soir, j'avais le cœur serré et pour tout dire "les boules", à l'écoute de la cérémonie de présentation de Karim Benzema à Bernabeu. Mais une page se tourne, est tournée. Désormais il faut attendre la fin de la préparation et du mercato. Les futurs arrivants, seul Puel les aura choisis, et ils n'auront pas besoin de la puelisation des esprits qui est en train d'avoir lieu auprès des cadres : Lloris, Boumsong, Cris, Toulalan, qui interview après interview, assurent que Puel, comme Sarko, a changé, et déroulent le discours de la Méthode..... L'armée devrait donc être au complet après le tour préliminaire de la ligue des champions. En espérant qu'on ne tombe pas sur Maribor...

Partager cet article

Repost 0
Published by V@lmito - dans foot
commenter cet article

commentaires

Vítor Baía 15/07/2009 01:14

Ouais enfin s'il a changé comme Sarko il n'a pas changé et fait de la comm' ! Sinon j'ai entendu au boulot que ta Moumoune servirait de monnaie d'échange pour Loïc Rémy avec un chèque de 15 M d'€.

bonjour 12/07/2009 12:16

pense à toi

Enzo 11/07/2009 08:35

Serieux, tu te sens pas de faire une pause OL cette année ..? Moi je te dis ça pour ton bien... Il parrait qu il a des associations gymniques et sportives super sympas en basquet à villeurbane et ruguebistique sur paris...

V@lmito 11/07/2009 18:55


et en orthographe sur Marseille, y a un truc qu'existe ????


Présentation

  • : Le blog de V@lmito
  • Le blog de V@lmito
  • : 36.15 j'raconte ma life.com, mais surtout j'écris des conneries, je parle de ciné, de foot, de zique, de bogoss, et aussi d'Anthony Mounier.
  • Contact

Recherche

Catégories