Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2009 6 22 /08 /août /2009 12:10

Où en est Lyon, son jeu, ses nouvelles recrues ? A la vue du match aller du tour préliminaire de LDC contre Anderlecht, on peut envisager un début de réponse. Notamment à la question qui nous taraudait depuis le tirage au sort : les gones allaient-ils se faire bouffer physiquement, charcuter à la Belge. Réponse : non.

Mais que retenir encore de ce match "de gala" contre une équipe au gardien en bois ?
D'abord qu'à la surprise générale, Puel nous a refait le coup du 433 historique, pourtant normalement enterré depuis le départ de Juni. Ensuite qu'il a osé aligner Pjanic d'entrée, ce qu'on avait un peu senti venir. D'où le 433, en alignant la Toul', Kallstrom et Pjanic donc.
Ensuite ce fameux premier but de Pjanic sur CF: vous avez vu la gueule du gamin à l'instant de fêter son premier but sous les couleurs lyonnaises après un an de présence ? Il court vers les tribunes, torse bombé, avec une gueule de sniper bosniaque enragé, regard sombre et fier… Flippant le gamin.


Ensuite, Lisandro encore et toujours. Un vrai chien galeux, qui a d’ores et déjà conquis Gerland et les « comptables » observateurs de foot :« finalement il va peut-être valoir son prix… »…. « Soudain il paraît moins cher… »...

Ils étaient émouvants ces nouveaux joueurs de l'effectif des gones : Bastos qui ne se remet pas de son but d'une autre galaxie, accroupi, ému et bouleversé. Et puis aussi le début de la love story entre Lisandro l'ourson barbu fashion et Gomis l'androgyne massif. Lorsque Gomis a marqué, Lisandro s'est jeté dans ses bras, un énorme sourire lui barrant le visage, comme si Gomis venait de lui annoncer qu'il attendait son enfant. Ces deux là s'entendent déjà bien, et semblent promettre à la fois une bonne complémentarité sur le terrain et une belle entente à côté.


La mayonnaise semble donc avoir pris du côté du Nouvel OL. Les nouveaux se sont bien intégrés, le public semble avoir tourné la page des 8 glorieuses, le collectif paraît se renforcer  match après match, les jeunes s'affirmer et la Puel's  touch guerrière s'imposer combat après combat.

Bien sûr la lenteur de la charnière centrale laisse à désirer et n'est pas encore propre à rassurer. Le milieu me paraît toujours en construction, Pjanic n'a pas tout à fait l'étoffe pour être un titulaire indiscutable, Mak doit revenir et la Toul' mieux s'exprimer lorsqu'il y a seulement deux défensifs alignés.

Enfin, à 9 jours de la clôture du mercato d'été, Anthony Mounier est toujours lyonnais, mais n'a pas été aligné contre Anderlecht. J'espère que Mounier va rester car si Bastos est aligné plus souvent à droite comme mercredi, il pourra compter sur des titularisations à gauche, et un temps de jeu meilleur que l'année dernière.

 

Le plaisir pris devant ce match en trompe l'oeil a ravivé quelques souvenirs anciens de matchs au niveau technique élevé, à l'engagement total, à la classe internationale. D'ailleurs Gerland ne s'y est pas trompé, faisant une fête perpétuelle à son équipe pendant tout le match. C’est une première promesse. D'autres devront suivre. Bientôt il faudra savoir ce que vaut Tafer, quelle charnière centrale est la plus efficace au niveau européen, ou si Delgado et Ederson sauront enfin convertir leurs jolies prestations en buts.



Crédits photos : Panoramic et Reuters

Partager cet article

Repost 0
Published by V@lmito
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de V@lmito
  • Le blog de V@lmito
  • : 36.15 j'raconte ma life.com, mais surtout j'écris des conneries, je parle de ciné, de foot, de zique, de bogoss, et aussi d'Anthony Mounier.
  • Contact

Recherche

Catégories